Notice d’information de Sporanox

NOTICE : INFORMATION DE L’UTILISATEUR

Sporanox 100 mg gélules

Itraconazole

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

• Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

• Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

• Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

• Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice :

1. Qu’est-ce que Sporanox et dans quel cas est-il utilisé

2. Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Sporanox

3. Comment utiliser Sporanox

4. Quels sont les effets indésirables éventuels

5. Comment conserver Sporanox

6. Contenu de l’emballage et autres informations

1. QU’EST-CE QUE SPORANOX ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ

Sporanox est un médicament contre les infections dues aux champignons, également appelées mycoses. Il combat les mycoses de la peau, des ongles, de la bouche, des yeux, du vagin et des organes internes.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS À CONNAÎTRE AVANT D’UTILISER SPORANOX

N’utilisez jamais Sporanox :

- Si vous êtes allergique à la substance active ou à l’un des autres composants contenus dans ce
médicament mentionnés dans la rubrique 6. Vous pouvez reconnaître une hypersensibilité par exemple en cas d’éruption de la peau, de démangeaisons, de souffle court et/ou de gonflement du visage. Si vous souffrez de tels symptômes, arrêtez de prendre Sporanox et consultez votre médecin.

- Si vous êtes enceinte (sauf si votre médecin est au courant de votre grossesse et décide que vous avez besoin de Sporanox)

- N’utilisez pas Sporanox en même temps que les médicaments suivants :

- la terfénadine, l’astémizole et la mizolastine (médicaments contre l’allergie),

- le cisapride (médicament utilisé dans certains troubles digestifs),

- certains médicaments qui font baisser le taux de cholestérol dans votre sang (comme la simvastatine, l’atorvastatine et la lovastatine),

- le bépridil (contre l’angor, une affection causant une douleur dans la poitrine)

- les somnifères midazolam (par voie orale) et triazolam,

- le pimozide et le sertindole (un médicament contre les troubles psychiques),

- la quinidine et le dofétilide (médicaments utilisés dans les troubles du rythme cardiaque),

- la nisoldipine (utilisé contre la tension artérielle élevée)

- le lévacéthylméthadol (contre la dépendance aux drogues),

- la dihydro-ergotamine, l’ergotamine et l’életriptan (contre la migraine),

- la méthylergométrine et l’ergométrine (saignements utérins après l’accouchement).

Faites attention avec Sporanox

- en cas d'hypersensibilité à d’autres antimycosiques. Si vous êtes hypersensible à certains autres antimycosiques, il se peut que vous soyez également hypersensible à Sporanox. Dans ce cas, vous ne pouvez pas utiliser Sporanox. Consultez à ce propos votre médecin ou votre pharmacien.

- si vous avez des problèmes cardiaques. Au moment où votre médecin vous prescrit Sporanox, il se peut qu'il vous donne des instructions sur les symptômes à surveiller. Consultez ou avertissez immédiatement votre médecin si vous avez le souffle court, une augmentation de poids inattendue, un gonflement des jambes ou du ventre, une fatigue inhabituelle ou si vous commencez à vous réveiller la nuit.

- chez les enfants et personnes âgées. Il n'y a encore que peu d'expérience avec l'utilisation de Sporanox chez les enfants et les personnes âgées. Le médecin décidera si un traitement par Sporanox est nécessaire.

- si vous souffrez de problèmes au foie. La dose de Sporanox doit alors être éventuellement adaptée. Consultez immédiatement votre médecin si les symptômes suivants se manifestent pendant votre traitement par Sporanox : perte d’appétit, nausée, vomissements, fatigue, douleur dans le ventre ou urine très foncée. Si vous devez prendre Sporanox sans interruption pendant plus de 1 mois, votre médecin peut vous demander de faire régulièrement analyser votre sang. Cela permet de détecter à temps d’éventuels problèmes au foie, bien que ceux-ci soient rares.

- si vous avez des problèmes rénaux. La dose de Sporanox doit alors être éventuellement adaptée.

- si vous éprouvez certains symptômes de perte de l’audition. Dans des cas très rares, des patients qui utilisaient Sporanox ont fait mention d'une perte auditive temporaire ou permanente.

- si vous ressentez une sensation de picotement, d’engourdissement ou de faiblesse dans vos mains ou vos pieds.

- si vous avez le sida.

- si vous souffrez de neutropénie (= trop peu de globules blancs dans le sang)

- si vous avez subi une greffe d’organe dans le passé

- si vous avez déjà présenté une réaction allergique à un autre antimycosique

- si vous souffrez d'une diarrhée qui dure depuis plusieurs jours ; le médecin décidera si votre traitement doit être adapté.

Autres médicaments et Sporanox

Informez votre médecin ou pharmacien si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament. Cela vaut également pour les médicaments qui peuvent être obtenus sans ordonnance.

Exemples de médicaments qui ne peuvent JAMAIS être utilisés si vous prenez déjà Sporanox :

• Voir la rubrique « N’utilisez jamais Sporanox »

L’association avec certains autres médicaments peut nécessiter un changement dans la dose de Sporanox ou de l’autre médicament. S'ils sont quand même pris ensemble, le médecin doit être averti, de sorte que des mesures adéquates puissent être prises.

Des exemples sont :

• certains médicaments utilisés dans le traitement de l’épilepsie (comme la carbamazépine, la phénytoïne et le phénobarbital);

• certains médicaments utilisés dans le traitement de la tuberculose (comme la rifampicine, la rifabutine et l’isoniazide);

• les antibiotiques clarithromycine et érythromycine;

• certains médicaments pour le cœur et les vaisseaux sanguins (la digoxine, le disopyramide et certains antagonistes du calcium, comme les dihydropyridines et le vérapamil);

• les médicaments qui ralentissent la coagulation;

• la méthylprednisolone, le budésonide, la fluticasone et la dexaméthasone, des médicaments contre les inflammations qui sont pris par la bouche ou administrés par injection ;

• la ciclosporine, le tacrolimus et la rapamycine (aussi connu comme le sirolimus), habituellement administrés après une greffe d’organe;

• certains inhibiteurs de la protéase du VIH, tels que le ritonavir, l’indinavir et le saquinavir

• certains médicaments utilisés dans le traitement du cancer ;

• certains médicaments contre l’angoisse ou l'insomnie (tranquillisants), à savoir la buspirone, l’alprazolam et le brotizolam.

• l’ébastine, un médicament contre l’allergie ;

• la réboxétine, un médicament contre la dépression ;

• le fentanyl, un puissant antidouleur, ainsi que l’alfentanil;

• l’élétripan (contre la migraine);

• le répaglinide (utilisé en cas de diabète)

Consultez votre médecin si vous prenez un de ces médicaments.

Pour que Sporanox soit suffisamment absorbé, un certain degré d’acidité est nécessaire dans l’estomac. Si vous utilisez des médicaments qui réduisent l’acidité de l’estomac (comme l’hydroxyde d’aluminium), ceux-ci ne peuvent être pris qu’au bout de 2 heures après la prise de Sporanox. Pour cette même raison, si vous prenez des médicaments qui contrecarrent la production d'acide dans l'estomac, tels que des antagonistes du récepteur H2 de l’histamine (par exemple la cimétidine, la ranitidine) et les inhibiteurs de la pompe à protons (par exemple l'ésoméprazole, le lansoprazole, l’oméprazole, le pantoprazole, le rabéprazole), vous devez prendre Sporanox avec une boisson au cola.

En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Aliments et boissons

L’absorption est maximale lorsque les gélules sont prises immédiatement après un repas.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Grossesse

N’utilisez pas Sporanox si vous êtes enceinte.

Veillez à utiliser un contraceptif approprié afin de ne pas devenir enceinte pendant la période où vous êtes traitée par ce médicament. Sporanox pourrait peut-être provoquer des anomalies chez le fœtus.

Sporanox reste encore présent dans l’organisme pendant un certain temps après l’arrêt du traitement. Continuez par conséquent à utiliser un contraceptif adéquat jusqu’à la période de règles qui suit l’arrêt du traitement.

Allaitement

Si vous allaitez, consultez votre médecin avant de prendre Sporanox. De très petites quantités de Sporanox peuvent en effet aboutir dans le lait maternel. En cas de doute, il est déconseillé d'utiliser le médicament pendant la période d'allaitement.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

On ne sait pas avec certitude si Sporanox a une influence sur la capacité de réaction. Dans des cas exceptionnels, il peut survenir des effets indésirables se traduisant par des étourdissements, des problèmes de vision et une perte d'audition. Si vous présentez de tels effets, tenez-en compte si vous voulez circuler en voiture, vous servir de machines dangereuses ou effectuer une autre activité de ce genre.

Information importante concernant certains composants de Sporanox

Les gélules de Sporanox contiennent du saccharose. Si votre médecin vous a dit que vous ne tolériez pas certains sucres, prenez contact avec lui avant de prendre ce médicament.

3. COMMENT UTILISER SPORANOX

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Les gélules sont prises par la bouche avec un peu d’eau, pendant ou immédiatement après le repas car elles sont alors très bien absorbées par l’organisme.

Adultes :

La dose dépend de la localisation et de la nature de l'infection:
- vagin:

2 gélules le matin et 2 gélules le soir, pendant 1 jour;

- dos et épaules (pityriasis versicolor):

2 gélules 1 fois par jour, pendant 7 jours;

- tronc, membres ou région de l'aine:

2 gélules 1 fois par jour, pendant 7 jours;

- pieds ou mains:

2 gélules 2 fois par jour, pendant 7 jours;

- bouche:
1 gélule 1 fois par jour, pendant 15 jours;

- œil (cornée):

2 gélules 1 fois par jour, pendant 21 jours.

Sporanox n'est habituellement pas utilisé pendant plus de 1 mois, même lorsque les signes extérieurs de l'infection n'ont pas encore disparu.

Après l’arrêt du traitement, Sporanox continue en effet à agir pendant 15 à 30 jours.

- ongles:

Traitement intermittent:

1 cycle signifie que pendant 1 semaine, 2 fois par jour, vous prenez chaque fois 2 gélules de Sporanox et qu’ensuite, vous ne prenez plus Sporanox pendant 3 semaines.
Pour les infections des ongles des doigts, 2 cycles sont nécessaires; pour les infections des ongles des orteils, il faut 3 cycles.

traitementcyclique desinfections del’ongle

localisationdel’infection

Semaine1

Semaine2

Semaine3

Semaine4

Semaine5

Semaine6

Semaine7

Semaine8

Semaine9

Semaine10

ongles desdoigts

prendre

2x parjour

2gélules

P A S D E P R I S E

 

prendre

2x parjour

2gélules

A R R Ê T

 

ongles des orteilsavecou sans lesongles desdoigts

prendre

2x parjour

2gélules

 

P A S D E P R I S E

 

prendre

2x parjour

2gélules

 

P A S D E P R I S E

 

prendre

2x parjour

2gélules

ARRÊT

En cas d’infections de la peau, les lésions ne disparaîtront que quelques semaines après l’arrêt du traitement. C’est typique pour les infections dues aux champignons : le médicament tue le champignon, mais les lésions disparaissent au fur et à mesure qu’une nouvelle peau saine se développe.

Les lésions de l’ongle ne disparaissent que 6 à 9 mois après la fin du traitement. Sporanox tue le champignon dans l’ongle, mais il faut quelques mois avant que l’ongle repousse. Ne vous inquiétez donc pas si vous n’observez pas immédiatement une amélioration. Le médicament reste dans l’ongle pendant plusieurs mois et y est très actif. C’est pourquoi vous devez toujours continuer le traitement comme l’a prescrit votre médecin, même si vous ne constatez pas d’amélioration.

- Dans lesinfectionsdesorganesinternes, il faut prendre de plus grandes quantités pendant une période plus longue. Tenez-vous à l'avis de votre médecin, il adaptera le traitement à votre situation personnelle.

Enfants :

Le médecin traitant déterminera si votre enfant peut prendre Sporanox et en quelle quantité.

Mode d’administration

Les gélules sont colorées en rose et bleu et doivent être prises par la bouche, pendant ou immédiatement après le repas.

Si vous avez pris plus de Sporanox que vous n’auriez dû

Si vous avez utilisé ou pris trop de Sporanox, prenez immédiatement contact avec votre médecin, votre pharmacien ou le centre Antipoison (070/245.245).

Si vous oubliez de prendre Sporanox

Ne prenez pas de double dose pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de Sporanox, demandez plus d’informations à votre médecin ou votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDÉSIRABLES ÉVENTUELS

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Arrêtez d’utiliser Sporanox et consultez immédiatement votre médecin si vous présentez une des manifestations suivantes :

- essoufflement soudain, difficultés respiratoires, visage gonflé, éruption de la peau, démangeaisons (en particulier si tout le corps est atteint) ou une grave maladie de peau avec formation de cloques et desquamation (c.-à-d. la peau qui pèle).

- grave manque d'appétit, nausée, vomissements, fatigue inhabituelle, maux de ventre, urine anormalement foncée et selles pâles. Ces manifestations peuvent être les symptômes de graves problèmes du foie.

Informez également immédiatement votre médecin si vous présentez un des effets indésirables suivants :

- symptômes qui ressemblent à ceux d’une insuffisance cardiaque, comme le souffle court, une prise de poids inattendue, un gonflement des jambes, une fatigue inhabituelle, de nombreux réveils pendant la nuit

- une sensation de picotements, une sensibilité à la lumière, une sensation d’engourdissement ou une faiblesse dans les bras ou les jambes.

- une vision trouble / double, des tintements d’oreilles, une incapacité à vous retenir d’uriner ou un besoin plus fréquent d’uriner.

- si vous éprouvez des symptômes de perte d’audition.

Les effets indésirables mentionnés ci-dessous sont subdivisés comme suit :

• fréquent (chez 1 patient sur 10 à 1 patient sur 100)

• peu fréquent (chez 1 patient sur 100 à 1 patient sur 1000)

• rare (chez 1 patient sur 1000 à 1 patient sur 10 000)

• très rare (chez moins de 1 patient sur 10 000)

• Non connu (ne peut être déterminé avec les données disponibles)

Affections hématologiques et du système lymphatique

Peu fréquent : Certaines anomalies dans le sang qui augmentent le risque de saignements, d’ecchymoses
(« bleus ») ou d’infections

Affections du système immunitaire

Peu fréquent : Hypersensibilité

Non connu : Graves réactions d’hypersensibilité

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Non connu : Faible taux de potassium dans le sang, excès de triglycérides dans le sang

Affections du système nerveux

Peu fréquent : Maux de tête, étourdissements, picotements

Rare : Diminution de la sensibilité

Non connu : Douleurs dans les mains ou les pieds, en raison d’une atteinte des nerfs

Affections oculaires

Rare : Troubles visuels.

Non connu : Vision floue, vision double

Affections de l’oreille et du labyrinthe

Rare : Tintements d'oreille

Non connu : Perte d'audition (temporaire ou permanente)

Affections cardiaques

Non connu : Oppression due à une insuffisance cardiaque

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Très rare : Souffle court

Non connu : Liquide dans les poumons

Affections gastro-intestinales

Fréquent : Maux de ventre, vomissements, nausées, diarrhée, trouble du goût

Peu fréquent : Vomissements, diarrhée, troubles digestifs, constipation Rare : Inflammation du pancréas

Affections hépatobiliaires

Peu fréquent : Jaunissement de la peau (jaunisse)

Rare : Augmentations de certaines valeurs lors de tests du fonctionnement du foie (augmentations des enzymes du foie)

Non connu : Inflammation du foie (hépatite), dysfonctionnement soudain du foie

Affections de la peau et des tissus sous-cutanés

Fréquent : Éruption de la peau.

Peu fréquent : Démangeaisons, chute des cheveux, urticaire

Très rare: Éruption étendue de la peau avec une desquamation et des cloques dans la bouche, dans les yeux et sur les organes génitaux, ou éruption de la peau se manifestant par de nombreux petits boutons ou des cloques (pustulose exanthématique aiguë généralisée)

Non connu : Grave réaction d'hypersensibilité aiguë associée à de la fièvre et des cloques sur la peau ou une desquamation (nécrolyse épidermique toxique), réaction d'hypersensibilité potentielle s'accompagnant d'une fièvre (élevée), de taches rouges sur la peau, de douleurs articulaires et/ou d'une inflammation des yeux (syndrome de Stevens-Johnson), éruption cutanée avec taches rouges (humides) irrégulières (érythème polymorphe), desquamation, inflammation d'un petit vaisseau sanguin, hypersensibilité à la lumière

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Non connu : Douleurs musculaires, articulations douloureuses

Affections du rein et des voies urinaires :

Rare : Besoin fréquent d'uriner

Non connu : Incontinence urinaire

Affections des organes de reproduction et du sein

Peu fréquent : Troubles menstruels

Non connu : Troubles de l’érection

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Peu fréquent : Gonflement généralisé

Rare : Fièvre

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice.

5. COMMENT CONSERVER SPORANOX

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.

Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient Sporanox

- La substance active est l’itraconazole. Chaque gélule contient 100 mg d’itraconazole.

- Les autres substances sont le saccharose (voir la rubrique 2 « Information importante concernant
certains composants de Sporanox »), l’hypromellose (E464) et le macrogol 20000.

- Composition de la gélule : Dioxyde de titane (E171), indigotine, érythrosine (E127), gélatine (E485).

Aspect de Sporanox et contenu de l’emballage extérieur

Sporanox est disponible en plaquette de 4, 6, 15, 28, 56, 60, 84 ou 100 gélules (emballage clinique). Les gélules sont de couleur rose et bleue et contiennent 100 mg d'itraconazole sous forme de pellets.

Numéro de l’autorisation de mise sur le marché BE145905

Mode de délivrance

Médicament soumis à prescription médicale.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

Janssen-Cilag NV

Antwerpseweg 15-17

B-2340 Beerse

Fabricant

Janssen-Cilag S.p.A.

Via C.Janssen

I-Borgo San Michele (Latina)

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est 09/2013

Notice d’information de Loceryl

NOTICE: INFORMATION DE...

Notice d’information de Sporanox

NOTICE : INFORMATION DE...

Symptômes de la mycose des ongles

Les ongles atteints par la...

Les ongles

Les maladies des ongles sont...

Notice d’information de Diflucan

NOTICE : INFORMATION DE...

Notice d’information de Lamisil

NOTICE : INFORMATION DE...

Instruments pour les ongles

 Les auxiliaires de toilette...

Save

Save

Save

Save